Paradis Artificiels 2015

 

Paradis Artificiels 2015, Miguel ChevalierL’exposition de l'artiste Miguel Chevalier, « Paradis Artificiels 2015 », fait écho à l'exposition « Des Hommes et des Plantes qui soignent ». Présentée au 3ème niveau du château dans la partie des combles, l’œuvre créée pour le domaine de la Roche Jagu, explore à travers la présentation de jardins virtuels, le lien entre la nature et l'artifice qui aujourd’hui coexistent et s’enrichissent mutuellement.


Ces fleurs, plantes et jardins virtuels s’inscrivent dans une démarche initiée par l'artiste à la fin des années 1990 qui s'appuie sur l’observation du règne végétal, et sa transposition imaginaire et poétique dans l’univers numérique.

La présentation d'un film documentaire de Claude Mossessian sur le travail de l'artiste Miguel Chevalier complète l'installation (durée 40 minutes).

Combles du château

 

Miguel CHEVALIER Paradis Artificiels 2015 from Claude Mossessian on Vimeo.

Miguel CHEVALIER Paradis Artificiels 2015 (short version) from Claude Mossessian on Vimeo.


Miguel Chevalier


Depuis 1978, Miguel Chevalier utilise exclusivement pour langage plastique les nouveaux moyens que la machine informatique lui autorise. Il s'inscrit dès lors dans une avant-garde internationale, comme un pionnier de l'art virtuel et du numérique : défricheur de territoires nouveaux, il s'est peu à peu imposé comme l'un des artistes les plus marquants de la scène artistique contemporaine.

L'œuvre de Miguel Chevalier se révèle expérimentale et pluridisciplinaire, prenant ses sources dans l'histoire de l'art et s'articulant autour de thématiques récurrentes comme la nature et l'artifice, les flux et les réseaux. Son travail aborde la question de l'immatérialité dans l'art, ainsi que les logiques induites par l'ordinateur, tels que l'hybridation, la générativité, l'interactivité, la mise en réseau. Miguel Chevalier réalise de nombreuses expositions dans des musées, centres d'art et galeries dans le monde entier. Il réalise également des projets dans l'espace public et architectural.

 

Site Internet de l'artiste

 

< retour page des expositions